Minus Exodus [mes Lutins, le retour]

Le 21 juillet dernier (avec l’aide du Monstre du Lac Champlain et d’un bon petit diable, mais c’est une autre histoire…) mes Lutins ont recouvré la liberté. L’opération “Minus exodus” s’est parfaitement déroulée.

L’éditeur mauvais payeur (cf. 27 AOÛT 2008) dans l’incapacité d’acquitter ses créances, les livres de son ex-catalogue sont devenus propriétés de leurs auteurs.

Ainsi me reviennent mes Lutins en milieu urbain, mes Lutins à la mode de Bretagne, et mon Petit Bêtisier Féerique.

Pour qui ne l’aurait pas compris, ils rigolent, mes Lutins, oui, ils rigolent bien…

Ce contenu a été publié dans Déblogage. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.